L’Embuscade, d’Emilie Guillaumin

L’Embuscade, d’Emilie Guillaumin

 

Waouh, je viens de terminer ce roman et j’en suis encore toute tremblante. J’ai dû relire la 4eme de couverture pour vérifier qu’il ne s’agissait pas d’une histoire vécue mais bien d’une fiction, tant le récit est criant de vérité.
Clémence est mariée à Cédric, adjudant des forces spéciales dans l’armée de terre. Il est envoyé en mission en Syrie pour la France. Il est père de trois enfants, bientôt quatre. Le couple est très amoureux et malgré le danger que court Cédric régulièrement, ils ne vivent pas dans l’inquiétude. Mais ce jour-là, la vie de Clémence va basculer dans l’horreur. Une délégation de l’armée la convoque pour lui annoncer que son mari est mort lors d’une opération, tué par une attaque kamikaze de Daesh. 
Ils sont plusieurs militaires à être morts en héros, selon la formule habituelle, comme si cette distinction posthume aidait les survivants à mieux accepter la cruelle disparition. Clémence veut comprendre les circonstances du drame. Savoir ce qu’il s’est vraiment passé. Dès lors, le lecteur entre de plain-pied dans les rouages sombres de l’armée, dans ses secrets, ses non-dits, ses choix stratégiques, ses abandons.
L’histoire est extrêmement bien documentée que j’ai cru à un moment que c’était une histoire vraie, un fait divers terrible que le grand public ne connaitrait pas. Qui sait ?
 J’ai vibré avec Clémence qui part jusqu’en Syrie pour se rapprocher des derniers moments de son mari et tenter d’en savoir plus. J’ai douté avec elle, souffert avec elle et pleurer sur sa détresse. Sur la folie et la cruauté des hommes. Sur leur grandeur aussi. 
L’écriture va droit au but. L’auteure manie la plume comme un glaive. Les coups sont tranchants, acérés et précis. Chaque sentiment est cerné avec une dextérité digne d’un artiste méticuleux, capable de brosser chaque millimètre de toile avec une précision chirurgicale. Un très beau texte, bouleversant et intime qui raconte une part de notre humanité sans en omettre les côtés aussi noirs et sombres que les autres, lumineux et gorgés d’espoir.
Un très beau roman. La fin est bouleversante. 
acheter le roman

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.